Qui est Kevin Rivaton ?

Kevin Rivaton est né à Beyrouth au sein d’une famille d’origine musulmane le 30 août 1982. Marié et père de deux enfants, il exerce sa passion pour le tourisme en tant que consultant en ingénierie touristique et culturelle à Paris. Il défend notamment l’idée d’un tourisme de niche qui vise à préserver la nature et à protéger les lieux touristiques contre la détérioration.

Enfance à Beyrouth, puis à Vincennes

Les parents de Kevin sont Jacques (chef de chantier) et Myriam (standardiste dans une agence de tourisme). Kevin reçoit une instruction primaire à Beyrouth avant de rejoindre le collège Notre Dame de la Providence à Vincennes pour ses études secondaires. Les soirs en rentrant du travail, sa mère avait l’habitude de lui conter les récits de ses missions. C’est donc depuis tout petit qu’il s’est découvert une passion pour le tourisme et pour la valorisation des œuvres et des sites culturels.

Diplômé de l’école de tourisme de Toulouse

Pour sa formation universitaire, Kevin Rivaton passe les concours Accès et Sésame et se lance tout d’abord dans des études d’économie à l’école de commerce de Toulouse. Il y obtient une licence en économie et gestion, et décide alors de poursuivre son master en science internationale du tourisme, marketing et management dans la même école. Cette décision lui permet d’acquérir les connaissances nécessaires pour exercer un métier dans le secteur qui le passionne depuis tant d’années. Peu de temps avant l’obtention de son diplôme, il prend part à un échange scolaire qui lui offre l’occasion de voyager en Amérique du Sud. Il parcourt donc avec son meilleur ami le Pérou, la Colombie et le Venezuela.

Vie professionnelle

Kevin Rivaton commence son expérience professionnelle au cabinet Marinat Voyages à Paris où il exerce sur une période de deux ans. Il rejoint par la suite le cabinet Opodo et y travaille pendant six ans, avant de se lancer à son propre compte. Il travaille ensuite pour de grosses boites qui interviennent dans le secteur du tourisme : Club Med, Pierre et Vacances, Accor, Club Méditerranée ou encore Euro Disney. D’origine musulmane, il a été fortement marqué et attristé par les évènements du 11 septembre 2001 et par le racisme subi ensuite par sa communauté. En plus de la nationalité libanaise, il est également citoyen et patriote français.

Intérêt pour le partenariat Euromed

Le partenariat Euromed ou « Processus de Barcelone » est un projet lancé depuis 1995 par l’Union européenne afin de soutenir le développement des pays méditerranéens. À son lancement, le projet rassemblait 10 pays riverains de la Méditerranée, et 28 États de l’Union européenne. L’Albanie et la Mauritanie ont ensuite rejoint le processus en 2007, et la Lybie se positionne en 1999 comme pays observateur. Le partenariat Euromed a pour objectif principal de faciliter les relations entre les États membres, afin de favoriser le développement des pays riverains de la Mer Méditerranée. Pour Kevin Rivaton, ce projet aurait grandement amélioré les offres touristiques entre les divers États et favorisé la croissance de ce secteur dans les pays comme l’Algérie, le Liban et la Tunisie. À son grand regret, les véritables rapprochements politiques et économiques ne sont toujours pas signés, et le projet n’a donc pas vraiment abouti.

Défenseur d’un tourisme éthique

Spécialisé dans l’ingénierie touristique et culturelle, Kevin Rivaton se veut également un défenseur de la planète. Il préconise le tourisme de niche qui permet de préserver l’état des lieux découverts, tout en respectant la nature. Kevin affirme en effet que le tourisme de masse contribue à l’altération des patrimoines culturels et participe à la destruction de la planète. Passionné de découvertes, il aime conseiller et transmettre ses idées à chacun de ses clients. Il leur recommande aussi de toujours allier écologie et tourisme pendant chacun de leurs voyages à travers le globe.

Tour du Liban à vélo et vie de famille

Le cyclisme constitue pour Kevin Rivaton, l’unique occasion de découvrir les endroits les plus fabuleux soigneusement préservés par la nature. Il a commencé à faire du vélo comme passe-temps en 2008, mais très vite, cette activité s’est transformée en un puissant hobby. En 2009, Kevin part à la découverte du Moyen-Orient en compagnie de son meilleur ami. Tous deux traversent à vélo le Liban et Israël pendant deux mois.
Kevin Rivaton s’est marié en 2011 avec sa fiancée, et le couple s’est rendu en Argentine pour y passer sa lune de miel. Pour leurs vacances en famille, ils emmènent leurs enfants au Liban à la découverte de Beyrouth et de Tyr, la ville dont est originaire la mère de Kevin. Ces vacances sur les longues plages de Tyr représentent pour Kevin des moments de convivialité aussi émouvants que particuliers. Il instaure l’apprentissage de la langue arabe au sein de sa famille afin que ses enfants puissent la parler tout comme sa femme et lui-même.


Laisser un commentaire