Quelles sont les plus grandes ventes de bijoux dans l’histoire ?

Les bijoux constituent un moyen de sublimer la beauté d’une personne. D’ailleurs, ils ne sont plus l’apanage de la gent féminine puisque les hommes sont de plus en plus nombreux à les porter. Au-delà de leurs qualités esthétiques, ils possèdent également une grande valeur monétaire. Il est donc tout à fait normal qu’ils soient mis en vente.

Depuis le troc jusqu’à la vente en ligne

Les bijoux font vraiment partie de l’histoire de l’homme et les premiers bijoux remontent à la préhistoire. Ces bijoux rudimentaires étaient constitués de coquillages percés ou de dents d’animaux. C’est sous forme de troc que l’échange des bijoux est réalisé à l’époque. Au fil des siècles et des évolutions des techniques de fabrication, les bijoux sont devenus plus raffinés. Les histoires de ventes de Bijoux montrent qu’on les achète désormais avec des pièces d’argent ou d’or. Peu à peu, les techniques de joaillerie se sont améliorées. Cela entraîne une hausse du prix des bijoux, étant donné qu’ils sont encore plus beaux et qu’on utilise des matières précieuses ou rares pour les fabriquer.

 L’émergence de la joaillerie moderne au 17e siècle développe considérablement cet univers. On peut désormais acheter ses bijoux chez les grands orfèvres-joailliers. Il s’agissait à l’époque de Nicolas Delaunay, de Claude Ballin, de Jean de Lens, de Philippe van Dievoet dit Vandive, etc. Depuis, les ventes de bijoux atteignent des records en termes de prix. D’autant plus que les modèles les plus prestigieux sont ornés des plus beaux diamants ou des plus belles pierres précieuses. Aujourd’hui, grâce au développement d’Internet, il est possible d’acheter ses bijoux en ligne. Cependant, les pièces les plus rares et les plus prestigieuses font l’objet de séances de vente spéciales. Elles ont lieu dans des salles luxueuses et attirent les plus grandes fortunes du monde entier.

Les plus grandes ventes de bijoux dans le monde

Ainsi, la vente de bijoux prestigieux ou rares atteint des sommets inimaginables. C’est le cas du Hope Diamond est une pierre bleue de 45,52 carats d’origine indienne. Également appelé Le Bijou du Roi ou Le Bleu de France, il est passé entre plusieurs mains avant d’être exposé actuellement au National Museum of Natural History de Washington. Sa valeur est estimée à 200 millions de dollars. En seconde position des ventes de bijoux les plus chers de l’histoire, on trouve la Pink Dream. Il s’agit d’une bague qui porte le plus transparent et le plus pur des diamants roses. Elle a été acquise en 2013 par Isaac Wolf pour la modique somme de 83,19 millions de dollars. 

Le troisième bijou le plus cher mis en vente est le diamant Oppenheimer Blue. Avec ses 14,62 carats, la pierre est le plus important diamant bleu vif mis en vente dans les enchères. Elle s’est vendue à 58 millions de dollars, soit environ 50 millions d’euros. En quatrième position, on retrouve la Graff Pink. Ce diamant rose de 24,78 carats a appartenu au bijoutier Harry Wintson. Il a ensuite été acquis en 2010 par la bijoutière Laurence Graff. Son prix était de 46,2 millions de dollars. Enfin, vous avez le Cullinan Dreal qui s’est vendu aux enchères à 25,3 millions de dollars, soit près de 21,9 millions d’euros. Il s’agit d’un diamant de 24,18 carats d’un bleu intense et serti de platine.   

Laisser un commentaire