Les matériaux de construction ou de rénovation les plus prisés sont légers, abordables et rapides à poser. Ce sont les critères de choix pour créer une cloison, aménager des combles. Il y a d’autres règles à respecter pour avoir le meilleur résultat, notamment le choix de bons rails, mais il ne faut pas aussi oublier l’isolant. 

Que faire pour choisir et faire la pose de rail au sol ? 

Le rail est une ossature métallique qui permet de fixer les plaques de plâtres. C’est un élément sur lequel repose l’ossature de la cloison. C’est pourquoi la pose de rail au sol se fait en construction et en rénovation sur les chantiers. Elle facilite l’installation et la manipulation des portes.  

Si vous savez des projets de cloisonnement intérieur ? Contactez l’entreprise Teixeira, plaquiste à Clermont-l’Hérault, elle répond à vos besoins de cloisonnement et s’occupe de la pose de rail avec efficacité. Elle met à votre disposition des plaquistes qui connaissent les normes sur les types de plaques à choisir en fonction de leur destination. Située dans le département de l’Hérault en région Occitanie, Clermont-l’Hérault (34) est une ville française qui compte près de 9 000 habitants. Elle est traversée par la Rivière la Lergue, la Rivière le Salagou et le Ruisseau de Cabrié. On y découvre entre autres la Tour des anciens remparts, le Couvent des dominicains et la Chapelle Notre-Dame-du-Peyrou.

Comment choisir et installer un rail au sol ? 

Il est important de concevoir une structure métallique en squelette qui permet la pose de rails au sol pendant la pose. L’installation des rails se fait en fonction d’un processus qui est diffèrent suivant la nature du sol. Il importe de se munir de matériaux et d’outils adaptés afin de réaliser une bonne préparation de l’ouvrage pour la mise en place des rails.

Bien choisir ses rails

On choisira l’un ou l’autre en fonction de l’épaisseur d’isolation dont on souhaite disposer. Les rails servent à mettre en place les plaques de plâtres. C’est une action qui permet de cloisonner l’espace de l’intérieur de pour créer une nouvelle pièce. On trouve divers types de rails tels que les – R48 de 48 mm de largeur et les – R70 qui font 70 mm de largeur. Ces appellations ont été fixées par les fabricants.

Les conditions préalables à la fixation des rails 

La prestation est indispensable avant la fixation des rails. Vous devez nettoyer le sol afin de disposer les plaques dans un endroit propre. Vous pouvez vous servir d’un cordeau pour tracer au sol l’emplacement de la future cloison. Ensuite, il faudra faire une cordelette et deux piquets. Le cordeau est utilisé pour tracer une ligne qui sert de tracé sur le sol à l’aide d’un fil à plomb et d’une règle. Il est impératif de prévoir un espace destiné à la future porte. Les scies à métaux, un niveau ou encore une visseuse sont des outils qui sont utiles dans l‘opération.

La mise en place des rails

Tout d’abord, il faut couper les rails à la taille qui correspond à votre projet et mettre les rails au sol et percer de 50 à 60 cm. Ensuite, vous devez fixer les rails via des chevilles à frapper qui sont mises en place grâce à un marteau ou une vis. Ils sont conçus en matériaux durs. Il suffit d’installer des montants verticaux dans les rails du sol. Cela permet de créer la structure métallique finale qui supportera les plaques de pour fournir une cloison de qualité. 

Laisser un commentaire