Un système de gestion de contenu (SGC) est essentiel pour améliorer et développer un site web. Surtout s’il s’agit d’un site web professionnel. Ce système est justement indispensable pour concevoir, gérer et mettre à jour son site de manière dynamique. Toutefois, il peut subir des piratages ou des failles du système. La seule façon d’éviter ces problématiques est d’installer une mesure de sécurité fiable et solide. Découvrez par la suite les solutions de protection pour votre CMS. 

Mettre à jour son CMS

Sécuriser son CMS n’est non seulement nécessaire, c’est surtout indispensable. Justement, on parle ici de plusieurs données et un travail de plusieurs années. Dans ce cas, la solution GED est à considérer. Par ailleurs, la première chose à faire lorsqu’on veut protéger son site web, c’est de le mettre à jour régulièrement. Un site web se retrouve vulnérable quand une faille de sécurité est révélée. Surtout s’il a un grand nombre d’utilisateurs. Les données se retrouvent alors sans protection et risquent de se perdre en un rien de temps. C’est pour cette raison que les éditeurs de CMS, autrement dit, logiciels de gestion de contenu, proposent des patchs ou des mises à jour. Toutefois, le choix des mises à jour se fait avec du recul et de la réflexion. Évitez de vous jeter sur la première mise à jour proposée. C’est surtout à ce moment-là que votre site est le plus exposé. Assurez-vous qu’aucun backdoor n’est resté ouvert.

Prenez au sérieux l’installation des plugins

Sachez que tous les plugins ne sont pas sécuritaires. Certains développeurs de plugins ne prennent pas en compte les risques de sécurité. Ils proposent parfois des plugins faciles à pirater pour les hackers. Il faut alors éviter d’installer des pluginsµ% qui ne sont pas mis à jour depuis au moins deux ans. Sachez qu’une faille sur un plugin permet d’uploader des fichiers sur votre serveur sans être connecté au backoffice. Et au moment où les hackers peuvent exécuter des requêtes à partir des fichiers uploadés, ils peuvent ouvrir de nouveaux accès aux serveurs. 

Utilisez des plugins de monitoring

Vous voulez garder un œil sur l’activité de votre CMS ? Les plugins de monitoring sont vos meilleures solutions. Ils sont indispensables car ils peuvent détecter rapidement les activités suspectes et les failles du système. Aussi, ces derniers fournissent des logs d’accès avec des adresses IP. Ils sont primordiaux pour tracer l’origine et la provenance d’une attaque. D’autres plugins peuvent même identifier les malwares présents sur le serveur. Ils renforcent la sécurité du CMS et bloquent les spams. Sachez effectivement que plus vite vous détectez le problème, plus facile sera la correction.

Protégez votre serveur

Une protection plus avancée de votre serveur est aussi une bonne solution pour sécuriser votre site. Sur ce, défendez également votre serveur en dehors de la mise à jour des plugins et du CMS. Il faut placer le fichier htaccess à la racine du serveur. Cette configuration vous donne la possibilité de bloquer l’accès du site à certaines adresses IP suspectes. Cela permet aussi à arrêter des requêtes et certains types de fichiers dangereux. 

Optez pour une solution GED

La solution GED ou gestion électronique de document est une solution logicielle qui vise à sécuriser les informations d’une entreprise. Aussi, elle est destinée à stocker vos données et répond à votre besoin de sécurisation. La mise en place de cette solution présente d’ailleurs, de multiples avantages. Elle assure la traçabilité des documents et sécurise l’information contre la perte, les accidents mais surtout les malveillances. Aussi, elle confère un accès sécurisé et permet de protéger les données contre les accès non autorisés. Son utilisation est dans ce cas, cruciale car la sécurité est un enjeu important, surtout pour une entreprise.  

Laisser un commentaire