Les e-liquides sont indispensables aux cigarettes électroniques. Sur le marché, on trouve une grande variété de parfums différents. A part le parfum, on peut également les diviser en deux groupes : les e-liquides à nicotine et les e-liquides sans nicotine. Depuis quelque temps, les doutes s’installent quant à la nocivité des liquides nicotinés. A-t-on raison de penser que l’ajout de la nicotine est dangereux ?

En quoi l’e-liquide est-il indispensable au vapotage ?

Pour pouvoir produire de la vapeur, l’e-cigarette a besoin de générer une évaporation et qui dit évaporation, dit liquide. Lorsque vous vous rendez sur un site de vapoteur pour l’achat d’une cigarette électronique, profitez-en pour également acheter quelques flacons d’e-liquides de votre choix. Vous pourrez aussi y acheter tout le nécessaire pour fabriquer vous-même vos liquides fait-maison.

Pour comprendre, sachez que le dispositif est pourvu d’une batterie ou d’accus qui libère un courant électrique chargé de chauffer la résistance. Cette résistance, étant en contact direct avec la mèche imbibée d’e-liquide va dégager de la chaleur et ainsi générer l’évaporation.

Quels sont les ingrédients de base des e-liquides ?

On  trouve actuellement de nombreuses marques d’e-liquides, mais tous ont les mêmes ingrédients de base à savoir :

  • Le propylène glycol ou PG : il agit en tant qu’exhausteur de goût et génère le hit recherché par les anciens fumeurs.
  • La glycérine végétale ou VG : elle est responsable de la quantité de vapeur produite et lui donne un ton légèrement sucrée.
  • Les arômes : un liquide peut se composer d’un seul ou de plusieurs arômes. Ces derniers peuvent être naturels ou artificiels. Ils donnent leur saveur à la vapeur produite.

Ces trois ingrédients suffisent à produire un bon e-liquide. Certains vapoteurs, surtout les anciens fumeurs, recherchent toutefois des sensations bien précises et c’est pour cela que d’autres ingrédients, dont la nicotine, ont été rajoutés à la formule de base. Outre la nicotine, on peut également citer l’alcool et parfois même quelques traces de CBD.

Les e-liquides à nicotine sont-ils dangereux ?

La première chose à retenir c’est que la nicotine est extraite des feuilles de tabac. Chez les fumeurs, elle est la principale source de dépendance, car elle apporte une sensation de plaisir et de détente. Ce sont ces sensations que les anciens fumeurs veulent retrouver dans le vapotage.

A l’origine, les e-liquides ne contenaient pas de nicotine. Mais face aux difficultés des fumeurs en plein sevrage à vaincre le manque en nicotine, les autorités sanitaires ont autorisé son incorporation dans certains liquides sous des conditions strictes. Les flacons qui en contiennent doivent avoir une capacité maximale de 10 mg/ml et le taux maximum de nicotine autorisé dans un flacon est de 20 mg/ml.

Ces règles strictes ont été adoptées puisque la nicotine reste un produit du tabac pouvant être source de nouvelle dépendance chez les vapoteurs. C’est également une substance irritante. A trop forte dose, elle peut générer des effets secondaires, non toxiques, mais incommodants. Plusieurs vapoteurs s’en sont déjà plaints.

Parmi les symptômes rapportés, il y a les maux de tête, les irritations au niveau de la gorge, les nausées, les vomissements et les vertiges. Après investigation, les scientifiques ont découvert qu’ils sont causés par un taux de nicotine non adapté à la dépendance de la personne et notamment à un surdosage en nicotine.

Pour y remédier, il est conseillé de choisir la dose qui suffit à combler vos besoins. Si vous aviez l’habitude de fumer une tige de cigarette par jour, cela fait de vous un petit fumeur non-dépendant. Dans ce cas, mieux vaut choisir un e-liquide sans nicotine. Si vous aviez l’habitude de fumer plus de tiges cigarettes par jour, essayez un taux de 3 ou 6 mg/ml. Si cela suffit à calmer votre dépendance, maintenez-vous-en. Dans le cas contraire, augmentez la dose petit à petit jusqu’à trouver la bonne.

Une fois que c’est fait, vous verrez tous ces symptômes disparaître et vous pourrez alors profiter pleinement de la vape.

Par conséquent, les e-liquides avec nicotine ne sont pas vraiment dangereux. Il suffit de savoir doser le produit et d’éviter toute forme d’abus. Notez que le surdosage n’est pas le seul à craindre. Un sous-dosage est aussi à éviter, car vous encourage à vapoter plus et ainsi, à consommer plus de nicotine. Cela favorise la dépendance. Enfin, durant la manipulation des boosters à nicotine, pensez toujours à porter des gants, car un contact direct avec la peau peut engendrer des irritations. 

Laisser un commentaire